• Langue Fr
  • Langue En
  • Langue Es

Naïve maison d'artistes

Vivaldi : Concerti per violino V 'Per Pisendel'

Il Pomo d'Oro - Vivaldi : Concerti per violino V 'Per Pisendel'

Classique - 28/01/2013

écouter l'album
  1. 1.  Concerto RV 177 en do majeur - Allegro ma poco
  2. 2.  Concerto RV 177 en do majeur - Largo
  3. 3.  Concerto RV 177 en do majeur - Allegro
  4. 4.  Concerto RV 212a en ré majeur - Allegro
  5. 5.  Concerto RV 212a en ré majeur - Largo
  6. 6.  Concerto RV 212a en ré majeur - Allegro
  7. 7.  Concerto RV 246 en ré mineur - Allegro
  8. 8.  Concerto RV 246 en ré mineur - Largo
  9. 9.  Concerto RV 246 en ré mineur - Allegro
  10. 10.  Concerto RV 370 en si bémol majeur - Allegro
  11. 11.  Concerto RV 370 en si bémol majeur - Grave
  12. 12.  Concerto RV 370 en si bémol majeur - Allegro
    • 13.  Concerto RV 242 en ré mineur - Allegro
    • 14.  Concerto RV 242 en ré mineur - Largo
    • 15.  Concerto RV 242 en ré mineur - Allegro
    • 16.  Concerto RV 379 en si bémol majeur - Allegro
    • 17.  Concerto RV 379 en si bémol majeur - Largo
    • 18.  Concerto RV 379 en si bémol majeur - Allegro
    • 19.  Concerto RV 328 en sol mineur - Allegro
    • 20.  Concerto RV 328 en sol mineur - Largo
    • 21.  Concerto RV 328 en sol mineur - Allegro
  13. voir les 21 titres

Dmitry Sinkovsky sur les traces de Johann Georg Pisendel, jetez un oeil à la vidéo youtube de ses cadences virtuoses !

C'est avant tout comme virtuose du violon que Vivaldi fascine le public vénitien du XVIIIème siècle. Il a composé plus de 90 concertos dont certains sont réputés « injouables ». Dmitry Sinkovsky, l'un des plus grands violonistes baroques (et pas seulement) de la nouvelle génération, se mesure, dans ce volume V des concertos pour violon, aux pièces parmi les plus spectaculaires du Prêtre roux ! Les concertos dédicacés au violoniste Johann Georg Pisendel, considéré comme l'un des plus grands violonistes de l'histoire de la musique, sont en effet d'une extrême virtuosité. Pisendel fut encore le dédicataire d'ouvrages signés Tomaso Albinoni (Sonata a violino solo composta per il Sig. Pisendel) et Georg Philipp Telemann (Concerto grosso per il Sigr.Pisendel, 1719) et il n'est pas impossible que Bach ait composé à son intention les Sonate e Partite pour violon seul (les deux, quoiqu'il en soit, se connaissaient depuis 1709). C'est en tout cas à Pisendel et à son rôle essentiel dans l'orchestre de Dresde que l'on peut attribuer le succès de la musique de Vivaldi dans la capitale saxonne.
lire la suite

disponible sur les plateformes