• Langue Fr
  • Langue En
  • Langue Es

Naïve maison d'artistes

Mendelssohn / Christus / Cantates chorales

Accentus - Accentus

Classique - 10/11/2011 - Code ean 822186052655 - ref V5265

écouter l'album
  1. 1.  verleih uns frieden gnadiglich
  2. 2.  Recitativ "Da Jesu geboren ward“
  3. 3.  Terzett „Wo ist der neugeborne König der Juden“
  4. 4.  Choral „Es wird ein Stern aus Jacob aufgehn“
  5. 5.  „Und der ganze Haufe stand auf“
  6. 6.  „Ihr Töchter Zions“
  7. 7.  Choral „Er nimmt auf seinen Rücken“
  8. 8.  Chor „O Haupt voll Blut und Wunden“
  9. 9.  Aria „Du dessen Todeswunden“
  10. 10.  Choral „Ich will hier bei Dir stehen“
  11. 11.  Chor „Vom Himmel hoch, da komm ich her“
  12. 12.  Aria „Es ist der Herr Christ“
    • 13.  Choral „Er bringt euch alle Seligkeit“
    • 14.  Aria „Sei willekomm, du edler Gast!“
    • 15.  Arioso „Das also hat gefallen dir“
    • 16.  Schlusschor „Lob, Ehr sei Gott im höchsten Thron“
  13. voir les 16 titres
voir un extrait du livret

À sa mort en 1847, à l’âge de trente-huit ans, Felix Mendelssohn laissait inachevé l’oratorio Christus, opus 97, qu’il avait commencé l’année précédente pour constituer une suite à ses autres succès dans le genre, Paulus et Elias.

C’est son frère qui lui donna son titre lors de lapublication des treize mouvements achevés cinq ans plus tard. Felix, quant à lui, l’avait intituléErde Hölle und Himmel (« Terre, enfer et ciel ») lorsque l’idée lui en avait été soumise par sonlibrettiste, l’ambassadeur d’Allemagne à Londres, Von Bunsen.Les mouvements qui nous sont parvenus représentent un tiers du projet. La deuxième partiedevait se centrer sur les souffrances du Christ, notamment sa descente en enfer, et la troisièmepartie sur la résurrection. Toutefois, au début de l’année 1847, la source d’inspiration s’était tarie,comme le nota dans son journal intime l’amie de Felix, la reine Victoria, alors âgée de vingt-huitans, au cours de la dernière tournée de concerts du compositeur en Grande-Bretagne. Elle chantacertaines de ses mélodies et confia : « Pendant quelque temps, il s’est livré à la composition
d’un oratorio, mais il a perdu courage. Le sujet de l’oratorio est la Terre, l’Enfer et le Ciel, et ilnous en a joué l’un des choeurs qui était très beau ».
lire la suite

galerie de l'artiste