• Langue Fr
  • Langue En
  • Langue Es

Naïve maison d'artistes

Kéry James

Kéry James

nouvelle scène francaise

Ayant été profondément touché par cette vague de violence aveugle qui a et continue de frapper l’humanité dans sa chair et parce que les auteurs de ces actes les ont...
Ayant été profondément touché par cette vague de violence aveugle qui a et continue de frapper l’humanité dans sa chair et parce que les auteurs de ces actes les ont injustement attribués à l’Islam, j’ai cru bon mais surtout nécessaire d’apporter ma modeste contribution afin de faire barrage à ces idées folles dont personne n’est à l’abri des conséquences meurtrières en démontrant à quel point l’Islam est innocent des agissements de ceux qui ont choisi la violence comme étendard.

Pour mener à bien ce projet, j’ai entrepris de réaliser un disque dans lequel je voudrais mettre en lumière ce que l’Islam contient comme enseignement de paix, de fraternité, de modestie, de patience face aux injustices, de générosité et autres qualités humaines. Bien que ce disque ne se cantonne pas uniquement au rap et s’ouvre à d’autres horizons musicaux, la majeure partie des rappeurs Français, musulmans et non musulmans, conscients des nobles objectifs de ce disque se sont mobilisés bénévolement et ont apporté une participation artistique à ce projet. D’autres parmi les sportifs de haut niveau, producteurs phonographiques, propriétaires de studio ou de marque de street wear ont apporté ou promis un soutien financier et médiatique. En effet, une partie des bénéfices de cet album sera reversée pour la construction d’un centre culturel en France ouvert à tous dans lequel sera dispensé un enseignement religieux loin de tout extrémisme, conforme aux véritables préceptes de l’Islam et fidèle à l’esprit du disque. Ce centre aura également pour mission de proposer des cours d’alphabétisation, de soutien scolaire et d’organiser des événements sportifs et culturels. Désireux de ne pas cantonner ce disque à une action strictement religieuse et dans un souci d’ouverture, j’ai souhaité qu’une autre part des bénéfices soit reversée à une association menant une action sociale ou médicale sur le territoire français et n’ayant aucun caractère confessionnel.

Je suis convaincu de l’utilité d’un tel projet pour notre société et voit en sa réalisation un véritable engagement citoyen. Ce disque constituera un rappel des grandes valeurs de l’Islam pour les musulmans et une source d’informations pour les non musulmans désireux de mieux connaître cette religion dont l’image a tant été détériorée ces dernières années.

J’ai l’espoir que grâce à ce disque reculera la peur de l’autre, qui a souvent pour origine la méconnaissance de l’autre et dont la conséquence peut être malheureusement la haine de l’autre. C’est pour cela que j’ai souhaité donner pour titre à cet album : « Savoir et vivre ensemble »

Kery James Ancien adepte d'une musique radicale et violente, Kery James est un repenti qui a trouvé la sérénité dans l'Islam. Prenant le contre pied d’une carrière commencée à l’âge de 14 ans et marquée par la violence, il prône l’ouverture d’esprit sur le plan politique, social mais aussi musical.

Après un premier album solo en 2001 annonçant déjà un revirement personnel et une orientation plus world de sa musique, il continue dans cette voie avec son nouveau projet musical intitulé « Savoir et Vivre Ensemble » à paraître le 5 avril chez Naïve.

Ce nouvel album prend la forme d’un engagement citoyen ayant d’ambitieux objectifs sociaux. Son but avoué : donner à sa religion l’Islam le visage qu’elle mérite, celui de la paix, de la sérénité et de la tolérance.

Autour d’une compilation dont une partie des bénéfices sera reversée à des œuvres confessionnelles et laïques, Kery James réunit des artistes, toutes croyances confondues, pour faire passer le message. Ces derniers se sont d’ailleurs spontanément et massivement mobilisés pour accompagner Kery dans sa démarche. Ainsi, on trouve sur la compilation la participation de : Rhoff, Diam’s, Disiz La Peste, Karim du groupe 113, Kool Shen, Passi, Le Rat Luciano (Funky Family), Youssef du groupe Intik, Boss One du groupe Troisième Œil…


KERY JAMES en 10 dates :

1977 : Naissance de Alix Mathurin à Abymes en Guadeloupe de parents haïtiens.

1985 : Arrivée en France. Après un passage en pension, Alix s’installe à Orly dans le Val de Marne avec sa famille, à 5 dans un 30m2.

1990 : Alix fait ses débuts dans le rap avec ses amis Alter, Teddy, Rocco et Manu Key. Ce dernier lance l’idée d’un groupe des petits frères qui s’appellerait Idéal Junior eu égard au jeune âge de ses membres et pour se démarquer de leur aînés du quartier : le 113 et Different Teep qui en 1988 s’appelait Posse Ideal. Réunis, les différents groupes composent le collectif Mafia K’1Fry.

1992 : Ils sortent leur premier single "La vie est Brutale" après s'être fait remarquer lors de concerts. Ils sont alors rejoints par DJ Medhi qui produira les sons. En 1993, Alter quitte le groupe. Ideal J enchaîne alors les concerts avec le label Alariana crée pour l'occasion. Ils posent sur la B.O de "Raï" en 1995.

1996 : Ideal J sort enfin son premier album intitulé "Original MC sur une Mission" après des années de galère. L’album ne passe pas inaperçu et remporte un succès d’estime.

1998 : Sorti du deuxième album explosif, "Le Combat continue". Les déboires ne sont pas finis pour le groupe : le single "Hardcore" sera censuré en radio, le clip bippé diffusé entre 3 et 4 heure du matin sur M6.

1999 : Suite à la perte d’un proche dans des conditions tragiques, Kery James décide d'arrêter le rap du jour au lendemain. Kery James s’investit pleinement dans la religion musulmane. Ali (prénom musulman de Kery) délaisse la musique pour la religion. La réputation de Kery James s'intensifie, ainsi que l'attente du public. L'annonce de l'album solo est maintes fois repoussée.

2001 : En octobre, sort enfin son album solo "Si c'était à refaire ". Pour tenter de réconcilier les cultures et les générations, Kery James a invité sur son album le chanteur malien Salif Keïta, ainsi que les Nubians et le groupe cubain Orishas.

2002 : Le 21 septembre, à l’occasion de l’événement Urban Peace au stade de France, Kery James fait vibrer plus de 30 000 personnes en déclamant acappella ses textes percutants et réfléchis.

2004 : Sortie prévue au 5 avril de son nouveau projet musical chez Naïve. Une compilation regroupant morceaux de rap et musique traditionnelle afin de donner à sa religion l’Islam le visage qu’elle mérite : celui de la paix, de la sérénité et de la tolérance.
voir la bio complète

RELEVE LA TETE

galerie de l'artiste